Publié par : Alison | 27 janvier 2016

I want you to breathe me. Let me be your air.

Tu as raison. Parfois.
Tu m’énerves. Souvent.
Je pense à toi. Toujours.

Publicités

Love is patient. Love is kind. Love does not envy. Love does not boast. Love is not proud. Love does not dishonor. Love is not self-seeking. Love is not easily angered. Love keeps no record of wrongs. Love doesn’t delight in evil but rejoices with the truth. Love always protects. Love always trusts. Love always hopes. Love always perseveres. Love never fails.

So I’ve figured I’m all love for you. All over you.

 

CRAP WEATHER = CRAP HAIR. Don’t waste your time anymore taking care of it.

Ou comment j’ai mis en émoi quelques-uns de mes amis qui sont fascinés par ma crinière. Moi aussi, je le fus. Un instant. Il m’a fallu moins de 24 heures pour que je me souvienne du calvaire qui m’attendait au moment de les démêler. Oui parce que, forcément, une touffe pareille, ça se coiffe pas avant le prochain shampoing. Sinon, ça ressemble plus à rien.

Demain, je vais à la piscine. Dès lors, j’ai pensé qu’il vaudrait mieux faire quelque chose si je voulais être sûre que tout rentre sous mon sexy bonnet collection automne-hiver 2003 (spécimen vintage, moi je ne plaisante pas avec la mode balnéaire). Du coup, ce matin, ils sont passés sous l’eau. Ils ont ensuite bu du monoï, puis de la Brylcreem aka une pommade tellement grasse qu’on dirait que t’as pas lavé tes cheveux pendant un mois. Et je viens à l’instant de passer 45 min sous la douche. Conditioner, démêlage aux doigts, masque au beurre de karité, démêlage aux doigts puissance 10 qui fait trop peur parce que tu te retrouves avec des nids de rats dans les mains. Franchement, je n’ai pu m’empêcher d’avoir une pensée pour ces enfants qui n’ont pas même pas d’eau en Afrique. J’ai donc décidé de ne plus me laisser aller à de telles extravagances capillaires.

« Don’t waste your time anymore taking care of it », disais-je. En réalité, c’est 10, que dis-je ?, 100 fois plus de boulot. Alors que je ne vous reprenne pas à dire « Alison, laisse tes cheveux au naturel, c’est tellement beau » ou je pense bien que je pourrais à nouveau oser la coupe à la garçonne.

Publié par : Alison | 15 novembre 2010

Save room for a moment to be with you – Part II.

Je disais donc: « Nous arrivons donc à l’étape fatidique : le rangement ». J’ai eu beau fouillé la toile mais je n’ai retrouvé que des conseils bien futiles tels que « À ne pas oublier » ou « Ne pliez pas : roulez ». Ce dernier m’a laissée assez sceptique mais combinée, cette technique s’avère finalement intéressante. Voici donc le résultat en images, accompagnées de mes astuces.
Lire la Suite…

Publié par : Alison | 11 novembre 2010

Save room for a moment to be with you

Je me suis envolée pour 10 jours en Suède afin d’y surprendre mes petits camarades rencontrés durant mes 5 mois passés là-bas à étudier (oui parce que je ne me suis pratiquement que liée avec des gens qui restaient là-bas à long terme ou carrément des Suédois).

Comme d’habitude, j’ai opté pour Ryanair mais je me suis lancé un défi : me contenter du bagage cabine. Mais comment tout faire rentrer dans une valise à roulettes de 55x40x20 ?

Valise Trendies, 51x34x20, 2 poches avant + 1 filet intérieur, environ 35€

Lire la Suite…

Older Posts »

Catégories